Bienvenue chez CENTURY 21 Victor Hugo, Agence immobilière GRENOBLE 38000

UN SECTEUR EN VOIE DE STABILITE

Publiée le 10/08/2015

Comment se porte le marché de la location à Grenoble ?

Comme toujours à cette période de l'année, nos stocks se reconstituent de façon important du fait du départ d'un grand nombre d'étudiants et, dans une moindre mesure, des mutations professionnelles. Cela étant, le niveau des vacances locatives semble à peu près équivalent à celui que nous avions pu connaître l'an dernier à la même époque. La tendance est donc plutôt à la stabilité.

Le succès de l'investissement locatif a-t-il modifié la donne ?

L'engouement témoigné ces dernières années par les français pour les dispositifs de défiscalisation, hier Scellier, aujourd'hui Pinel, s'est traduit par un afflux massif de logements neufs sur le parc locatif. Or, les loyers de ces biens neufs sont, défiscalisation oblige, plafonnés à 9 Euros le m², soit 2 Euros de moins que les prix moyens constatés dans le parc ancien de l'agglomération grenobloise. La production de logements neufs a donc fait mécaniquement baisser les prix, indépendamment de l'attractivité économique du secteur. Mais cette baisse concerne surtout les logements anciens remis sur le marché après une longue période de location. Une fois ce réajustement avec les prix du neuf effectué, les prix sont plutôt stables. Les maisons ou les grands appartements, peu nombreux et très recherchés, sont également moins touchés que les petites surfaces.

Comment abordez-vous le second semestre ?

Il est encore un peu tôt pour bâtir des projections. Aujourd'hui, le marché locatif de l'agglomération grenobloise repose majoritairement sur la demande étudiante. Tout dépendra donc de la démographie étudiante observée à la rentrée prochaine. En 2014, elle s'était révélée bien meilleure qu'en 2013. Nous espérons que cette progression se poursuivra en 2015. Mais ce n'est qu'au 30 Septembre que nous seron vraiement en capacité de faire le bilan.