Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
Mandat Confiance / Exclusivité
Bienvenue chez CENTURY 21 Victor Hugo, Agence immobilière GRENOBLE 38000

Comment bénéficier des taux les plus bas ?

Publiée le 16/03/2017

 

 

On entend souvent parler des meilleurs taux immobiliers mais ces taux les plus bas sont loin d’être accordés à tout le monde…

Malgré la remontée des taux d’emprunt immobiliers qu’on peut estimer en moyenne autour de +0,2% depuis novembre dernier, les meilleurs profils d’emprunteurs continuent à bénéficier de taux historiquement bas. Mais pour obtenir les taux les plus faibles, il faut rentrer dans les cases de profils privilégiés par les banques.

Produit d’appel. Le crédit immobilier reste en effet un produit d’appel pour les banques qui cherchent à capter des clients susceptibles de leur procurer des revenus complémentaires, avec leurs opérations bancaires au quotidien. Avec cette démarche, les banques sont donc prêtes à pincer légèrement leurs marges en accordant une décote sur le taux crédit immobilier, dès lors qu’elles espèrent récupérer des frais bancaires dans le cadre d’une relation de long terme avec le client.

Elément clé. De l’avis des courtiers en prêts immobiliers, les salaires restent le facteur le plus différenciant. Autrement dit, plus votre salaire est élevé, plus vous avez de chances de bénéficier d’un bon taux. Mais chaque localité a ses barèmes, en fonction du niveau de vie local et des prix immobiliers, qui varient beaucoup d’une région à l’autre. A Paris, il faudra par exemple justifier d’une rémunération mensuelle supérieure à 6 000 euros pour intéresser les banques, alors qu’à Marseille, le curseur sera plus proche de 4 000 euros.

Analyse. Bien sûr, les banques ne regardent pas que le salaire. Elles analysent la situation patrimoniale, l’apport, le profil plus ou moins dépensier, la capacité à épargner, l’âge, la situation familiale ou le parcours professionnel. Le courtier Vousfinancer.com observe que les taux peuvent varier jusqu’à 1% au sein d’une même banque en fonction des profils d’emprunteurs. Les meilleurs peuvent encore être financés aujourd’hui à moins de 1% sur 20 ans, alors qu’un profil « moyen » sera financé entre 1,6% et 1,7%.

Exemples en chiffres A Nantes, Vousfinancer.com cite l’exemple d’un couple autour de la quarantaine avec deux enfants, ayant obtenu en janvier un taux de 0,9% sur 20 ans pour un investissement locatif grâce à des revenus mensuels de 8 000 euros. A Strasbourg, un couple acquérant une nouvelle résidence principale a obtenu 1% sur 20 ans avec des revenus de 4 900 euros à deux mais en présentant un apport de 100 000 euros. A Bordeaux, un couple sans enfant a pu emprunter 400 000 euros à 1,15% en justifiant de 7 000 euros de revenus à deux et d’un apport de 40 000 euros.

45% C’est la proportion des Français envisageant d’acquérir leur résidence principale en empruntant sans apport. (D’après un sondage CSA pour Empruntis de janvier 2017)