Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
Mandat Confiance / Exclusivité
Bienvenue chez CENTURY 21 Victor Hugo, Agence immobilière GRENOBLE 38000

PRESQU’ÎLE VERTE -Spécial Ecoquartier à Grenoble-

Publiée le 23/11/2015

Le quartier de la presqu’île, entre Drac et Isère, est en pleine mutation, pour se transformer à terme en écoquartier. Une façon de maîtriser le développement urbain et faire en sorte qu’il soit durable. 

 

250 C’EST EN HECTARES, LA SUPERFICIE DU PROJET.

 

Ville de Grenoble, Projet Grenoble presqu’île

 L’écoquartier est à la mode. Les deux termes « éco » d’écologie et « quartier », au parfum de proximité, semblent avoir été joints pour s’inscrire pleinement dans l’air du temps. Pourtant, s’il est parfois galvaudé, le concept correspond à une réalité : l’écoquartier est un quartier où tous les aspects du développement durable sont maîtrisés.

 

Il y a la maîtrise énergétique – si le quartier pouvait s’auto-suffire cela serait parfait –il y a celle de l’environnement – avec le respect de la biodiversité, une place privilégiée aux espaces verts, un traitement efficace des déchets – il y a enfin celle de l’épanouissement des hommes, avec l’aspect social et économique à prendre en compte – le quartier doit fournir des emplois, des services publics, des équipements visant le développement humain. Le projet grenoblois de la presqu’île correspond-il à cette définition ? En tout cas il est pensé pour s’en approcher. Il s’agit d’abord d’un projet économique : sur 250 hectares situés entre Drac et Isère, il y a 15 000 actifs, il y en aura 25 000 demain ; il y a 3 000 étudiants, il y en aura 10 000 ; il y a 300 logements, il y en aura 1 800. Il s’agit aussi d’un projet écologique… une écocité.

 

Ainsi, les bâtiments devront être aux normes de la règlementation RT2012, mais avec 30 % d’efficacité énergétique supplémentaire. Pour cela, on va utiliser la géothermie, on va isoler à l’intérieur des logements mais aussi à l’extérieur, on va utiliser des planchers chauffants/rafraîchissants… Par exemple, tout sera fait pour limiter la circulation automobile dans le quartier. Celui-ci sera doté d’un « pavillon de la mobilité » accueillant les places de stationnement des logements, mais aussi un service de location de voiture entre particuliers, de véhicules électriques, de vélos… Enfin, l’ambition du projet est de constituer un quartier mixte, avec 50 % des logements en accession libre, 40 % en locatif social, 10 % en accession sociale.

 

Afficher l'image d'origine

 

CAMPUS GIANT :

-Avec 790 000 m² constructibles, Grenoble Presqu’île constitue une nouvelle occasion de développement avec notamment la création d’un nouveau campus : Giant. Celui-ci devra permettre la rencontre entre chercheurs, universitaires, membres de la société civile et industriel autour d’une même volonté : répondre aux défis du monde de demain (ressources naturelles, énergies, déplacements). Il réunit en même lieu, la recherche, les plates-formes technologiques, les instituts d’enseignement supérieur et les partenaires industriels, membres de l’alliance Giant. Des organismes de recherche : Commissariat à l’Energie Alternatives (CEA) Centre national de Recherche Scientifiques (CNRS). De grandes infrastructures européennes de recherche European Molecular Biology Laboratory (EMLB) European Synchroton Radiation Facility (ESRF) Institut Laue-Langevin (ILL). Des écoles supérieures et des universités : Grenoble Ecole de Management (GEM) Grenoble INP Université Joseph Fourier (UJF).