Bienvenue chez CENTURY 21 Victor Hugo, Agence immobilière GRENOBLE 38000

MISE EN GESTION DE SON BIEN IMMOBILIER.

Publiée le 12/05/2014

Faut-il gérer son bien immobilier seul, ou demander à une agence de s'en charger ? Voici quelques éléments utiles avant d'effectuer son choix.

Gérer un logement, surtout si l'on dispose de peu de temps et que le bien est situé loin de chez soi, peu représenter un véritable casse-tête. Il est alors possible de confier la gestion à un professionnel, qui s'occupe de tout à la place du propriétaire.

La réglementation de la profession

Pour administrer un bien, le gestionnaire doit détenir une carte professionnelle, délivrée par la préfecture. Il souscrit également une assurance couvrant sa responsabilité professionnelle. Le nom et l'adresse de son garant doivent d'ailleurs figurer sur ses documents.

Combien ça coûte?

Le mandat précise les honoraires du professionnel, qui sont librement déterminés entre les deux parties. Ils doivent cependant être affichés dans l'agence. La rémunération prend en général la forme d'une commission proportionnelle au montant du loyer. Les honoraires de gestion locative sont souvent fixés entre 7 et 8% du montant du loyer annuel hors charges. Les honoraires de négociation, frais de rédaction de bail, représentent 12 à 15% du loyer annuel.

Ce qui est déductible des revenus fonciers

Les honoraires dus à l'administrateur ainsi que les cotisations de l'assurance loyers impayés peuvent être déduits, si l'on relève du régime réel d'imposition.

Quelle garantie pour les loyers?

A partir du 1er Janvier 2016 entrera en vigueur la garantie universelle des loyers, gratuite. Elle permettra au propriétaire de se faire indemniser en cas d'éventuels loyers impayés. Elle ne pourra être souscrite si le locataire fournit la caution solidaire d'un tiers, le cumul de garanties étant désormais interdit.

Les assurances locatives

En attendant la garantie universelle, il est conseillé de souscrire une assurance loyers impayés (compter entre 2 et 4% du loyer), disponible auprès des assureurs et des administrateurs de biens, déductible des loyers perçus. Il existe aussi une garantie de risque locatifs (GRL) garantie par l'Etat, que l'on peut souscrire auprès d'un assureur adhérent au dispositif. Elle prend en charge les risques en cas de loyers et de charges impayés, les dégradations locatives sur toute la durée du bail, sous condition que le loyer soit inférieur ou égal à 2 000€, et que le montant du loyer n'excède pas 50% des revenus du locataire.