Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
Mandat Confiance / Exclusivité
Bienvenue chez CENTURY 21 Victor Hugo, Agence immobilière GRENOBLE 38000

MIEUX ISOLER SA MAISON, PAR OU COMMENCER ?

Publiée le 24/03/2014

La plupart des logements anciens sont mal isolés et peuvent représenter de véritable passoires énergétiques. Comment s'y prendre pour réduire la facture?

 

Il existe des solutions pour isoler son logement et diminuer ainsi la consommation d'énergie. L'urgence est là, car les dépenses ne cessent d'augmenter : le budget moyen pour l'énergie du logement a ainsi explosé de 32% en dix ans. Par quoi commencer? Faut-il répondre favorablement aux nombreuses sollicitations de remplacement des fenêtres par exemple ? Les chiffres suivants, indiquant les sources d'évasion de chaleur de la maison, donnent une indication : toiture : 25 à 30% ; murs : 20 à 25% ; vitres : 10 à 15% ; air renouvelé : 20% ; sols : 7 à 10% ; ponts thermiques : 5 à 10%. Il faut donc, à l'évidence, commencer par isoler la toiture et les murs, avant de passer à autre chose. Car l'air chaud, plus léger, s'élève naturellement et vient en grande partie se loger sous le toit.

 

Isolation des combles :

Attaquez-vous aux combles en priorité. Les techniques sont différentes selon qu'il s'agisse de combles perdus, où l'isolation se fera par le plancher, aménageables ou habitables. En fonction des besoins, il existe plusieurs matériaux disponibles sur le marché : laine minérale, de bois, ouate de cellulose, chanvre. Vérifiez toujours que les produits utilisés sonnt certifiés et répondent aux qualités éxigées pour une bonne isolation.

 

Isolation des murs :

Là encore, l'isolation peut s'effectuer de différentes façons : par l'intérieur ou par l'extérieur. Les professionnels privilégient l'isolation par l'extérieur, plus efficace et offrant un large choix de produits. Même si l'isolation par l'intérieur est moins onéreuse.

 

Isolation des planchers et parois vitrées :

On peut isoler le plancher par le bas ou par le haut, selon les contraintes de place et d'accessibilité. Quant aux parois vitrées, leur performance dépend de la nature de la menuiserie et des qualités du vitrage.

 

Traquer les petites fuites :

De multiples petites fuites sont aussi pernicieuses. On peut s'équiper de bas de porte ou d'un joint isolant en mousse pour calfeutrer les fenêtres. L'air passe aussi par les prises électriques : pour le stopper, il existe des boîtes d'encastrement.