Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs
Bienvenue chez CENTURY 21 Victor Hugo, Agence immobilière GRENOBLE 38000

Investissement locatif : Les clés d'un projet réussi !

Publiée le 09/10/2018

 

 

Faute de pouvoir (ou de vouloir) acheter leur résidence principale, de plus en plus de candidat à la propriété se reportent sur un investissement locatif. Un compromis intéressant pour se constituer un patrimoine et accroître ses revenus, à conditions de respecter certaines règles.

 

Rester locataire de sa résidence principale tout en acquérant un bien immobilier de rapport.. Cette formule gagne de plus en plus d’adeptes au regard des nombreux avantages qu’elle présente.

Une expérience réussie dans l’investissement locatif permet en effet au primo-accédant de préparer dans de très bonnes conditions une acquisition future plus ambitieuse. Mais le bien acheté pourra aussi servir ultérieurement de résidence principale, lors du départ à la retraite de l’acquéreur par exemple.

 

  • Rester mobile. Acheter ou louer sa résidence principale ? Le débat fait toujours couler beaucoup d’encre et dépend bien sûr de la situation professionnelle et patrimoniale du foyer.

Lorsqu’on est en début de carrière ou lorsqu’on privilégie la mobilité, mieux vaut ne pas se lancer tout de suite dans l’achat du logement dans lequel on vit, surtout en zone tendue (comme à Grenoble) où les prix immobiliers sont élevés.

En revanche, compte tenu des taux bas, un projet immobilier portant sur des petites surfaces ou sur un bien hors des grandes agglomérations peut s’avérer judicieux, a fortiori s’il est entièrement financé à crédit. Le loyer viendra réduire nettement l’effort d’épargne, ce qui sera indolore…

 

  • La sécurité avant tout. Comme pour tout achat immobilier, l’emplacement et la nature du bien revêtent une grande importance. Un logement de qualité situé idéalement n’aura aucune difficulté à se louer. A contrario, la vacance sera élevée dans des quartiers ou sur des biens peu prisés par les locataires.

La rentabilité finale en sera grevée. Il convient également de penser à la revente… Bref, la difficulté pour le primo-investisseurs est de trouver un bien qui ne risque pas de se dévaluer avec le temps, qui ne génère pas trop de frais (copropriété, taxes,..) et qui offre une rentabilité brute intéressante, d’au moins 4 ou 5%.

 

L’info utile : Le choix du neuf !

Un primo-investisseur aux revenus conséquents trouvera dans le neuf l’opportunité de réduire ses impôts tout en se constituant un patrimoine. Pour rappel, la loi PINEL 2018 permet à tout investisseur de bénéficier d’une réduction qui peut s’élever jusqu’à 21% du prix du bien. Le dispositif s’applique à tout investissement immobilier réalisé sur une durée de 12 ans dans un programme neuf éligible.

 

Notre actualité